Accueil/Actualités / [Bilan 2ème trimestre 2018] Portefeuille EU-US

[Bilan 2ème trimestre 2018] Portefeuille EU-US2018-07-24

un trimestre avec une baisse de la profitabilité mais qui permet de cumuler encore de la plus-value sur 2018
[Bilan 2ème trimestre 2018] Portefeuille EU-US Cliquer pour zoomer

Ce portefeuille est un mix des robots R2D2CAC, R2D2DAX et R2D2SP en version Elite avec un capital de 20.000 Euros. Son but est d'avoir un investissement typé investisseur action spéculatif équilibré à 50/50 entre le marché européen et US. Pour le compartiment européen, l'investissement est alors lui-même réparti à 50/50 entre le marché Français et Allemand.


Le profil de risque est de l'investissement légèrement spéculatif. En effet, le risque de pertes maximum historique est autour de 22% avec des risques habituels proches de 7% et un potentiel moyen de gain annuel de 25 à 40%.

 

Ce début d'année est toujours assez exceptionnel pour nos robots traders avec un très beau premier trimestre et un deuxième trimestre qui reste positif avec des gains moins important cependant.

 

Nous allons détailler dans cet article toutes les statistiques du portefeuille sur ce deuxième trimestre 2018, que vous pouvez également retrouver dans la page statistiques en direct suivante : page statistique portefeuille EU-US

 

---------------------------------------

 

SOMMAIRE


1- Evolution des indices sur le deuxième trimestre

2- Performances en Euros et en %

3- Drawdown en Euros et en %

4- Taux de réussite et ratio Gain moyen/Perte moyenne

5- conclusions


---------------------------------------


 

1- Evolution des indices sur le deuxième trimestre

Afin d'appréhender la réaction de nos robots traders dans la construction de leurs performances, nous vous présentons en premier lieu l'évolution des 3 indices qui sont utilisés par chacun de nos robots traders. L'évolution des indices a été recalculée sur une base 100 au 1er avril afin de pouvoir comparer les indices entre eux depuis le début du trimestre :

 

 

Les points 1-2-3 entourés sont des moments qui seront mis en exergue avec l'évolution des performances dans le chapitre 2 de cet article.

 

On peut remarquer 3 phases bien distinctes:

 

(1) - une phase haussière jusqu'au 22 mai: les 2 indices européens enregistrent une belle tendance haussière sur le mois. L'indice américain S&P500 a marqué le pas à partir de 17-18 mai pour subir une évolution plus horizontale. On peut noter une très belle régularité de la hausse sur le CAC40. Le DAX30 a connu une petite consolidation à plat lorsque le S&P500 s'est mis à l'horizontale, mais il est très vite reparti de l'avant pour rejoindre le CAC40.

 

(2) - une phase de consolidation de la baisse sur les indices Européens et un rattrapage pour le S&P500. On a un double top sur le DAX30 et une Tasse avec Anse inversée sur le CAC40 : cette consolidation sur les indices Européens s'est faite sans mouvement baissier sur le S&P500 qui a alors rejoint les indices Européens lors du rebond pour former le double top sur le DAX30. On se retrouve avec les 3 indices qui sont à peu près corrélé de manière totale et parfaite...

 

(3) - le double top sur le DAX30 marque le lancement d'une phase de consolidation sur tous les indices jusqu'à la fin du mois, assez rapide et régulière.

 

 

2- Performances en Euros et en %

Nous vous présentons ici le graphique de la construction de la performance de notre portefeuille. Vous pouvez voir en particulier les gains pour chaque robot et les gains pour le compartiment "Europe" (donc R2D2CAC + R2D2DAX).

 

La courbe "portefeuille max" correspond au dernier plus haut de la performance, donc la différence entre cette courbe et la courbe de performance donne le "drawdown" qui est la mesure du risque. Nous verrons cette statistique en détail dans le prochain chapitre.


 

- phase 1: on peut remarquer que c'est le compartiment Europe qui contribue complétement à la performance dans cette phase haussière. Le robot R2D2SP aura perdu de façon continue sur le mois d'avril en particulier entre le 8 et le 24 avril. A partir du point 1 sur les indices (voir graphique de l'évolution des indices) lorsque le S&P500 s'est mis à plat, notre robot R2D2SP n'a plus perdu d'argent. En contrepartie, les robots sur les indices Européens ont refait de beaux gains début Mai et jusqu'au 1er top pour donner leurs gains maximum.

 

Arrivé à ce niveau, le gain pour le portefeuille sur le trimestre était de 1137 Euros soit 5.7% du capital de départ.

 

 

- phase 2: entre les deux top du DAX30 et la baisse en Tasse avec anse inversée sur le CAC40, nos robots Européens ont eu du mal à conserver leurs gains, et notre robot R2D2SP n'a toujours pas refait de bénéfices, ce qui a vu notre bénéfice du trimestre fondre autour de 700 euros cumulé sur le trimestre.

 

 

- phase 3:  Après le deuxième top, nos 3 robots ont parfaitement utilisé la baisse avec quelques belles positions shorts, en particulier R2D2CAC et R2D2SP.

 

 

Nous terminons le deuxième trimestre sur la performance cumulée maximum du trimestre à 1333 Euros de gains soit 6.7% du capital de début d'année.

 

Notre robot R2D2SP a repris une partie de ses pertes du début du trimestre, mais pas suffisamment, ce qui nous empêche de réaliser un autre trimestre exceptionnel après le premier.

 

 

Ce deuxième trimestre reste cependant marqué par un gain supplémentaire qui s'ajoute aux gains du premier trimestre et donne une performance pour les 2 premiers trimestres cumulés de 5243 Euros soit 26,2% du capital de départ.

 

 

3- Drawdown en Euros et en %

Le "Drawdown" correspond à la mesure entre la performance maximum historique et la performance courante. Si le portefeuille fait un plus haut de sa performance, la performance courante et la performance maximum sont donc confondues et le drawdown est donc logiquement à 0.

 

- conclusion 1 : quand le drawdown est à 0, le système fait un plus haut sur sa performance


Si la performance courante est en baisse par rapport à notre plus haut sur la performance, le drawdown mesure la baisse de performance.

 

- conclusion 2 : le drawdown est une bonne mesure du risque d'une stratégie, elle permet de mesurer les baisses de performances historiques. Si vous démarrez une stratégie juste sur un plus haut de ses performances avant un drawdown, la valeur du drawdown va correspondre à votre perte passagère sur votre compte, c'est donc une très bonne mesure du risque en repérant les drawdown maximums historiques.

 

 

Nous vous présentons ci-dessous le drawdown du portefeuille en euros ainsi que le drawdown pour chaque robot dans la configuration du portefeuille :


 

On remarque sur l'année 2018 3 pics de drawdown de la même ampleur et espacé de quasiment 2 mois à chaque fois. Cela ressemble fort à un cycle de marché où nos robots redonnent une partie de leurs gains.

 

Cependant en y regardant de plus près, on pourra constater que la construction de ces 3 drawdown, même si ils sont d'ampleur identique, sont très différent :

 

 

- En effet, le premier pic de drawdown fin février avait été fait exclusivement par les robots Européens (le drawdown du robot R2D2SP était nul). Ce qui signifie une décorrélation totale de l'adaptabilité de nos robots à leur marché respectif (R2D2SP fonctionnait très bien alors que R2D2CAC et R2D2DAX n'arrivait pas à "comprendre" leurs indices).

 

 

- Deuxième pic de drawdown, nous avons le phénomène inverse du premier pic. En effet, on constate que le drawdown des robots Européens est quasiment nul alors que le drawdown de R2D2SP représente la quasi-totalité du drawdown cumulé du portefeuille.

 

 

- Enfin pour finir, le dernier pic de drawdown de mi-juin est constitué à part égale entre chaque compartiment (Europe - US). La difficulté pour faire de la plus-value pour nos robots est donc globale à ce moment-là.

 

 

Remarque: on constate que le drawdown du portefeuille sur ce dernier pic de drawdown ne correspond pas à la somme du drawdown sur l'Europe + le drawdown sur les US. C'est tout à fait normal, car le drawdown sur l'Europe était nul courant mai, les robots Européens faisaient des bénéfices, ce qui contribuait à faire baisser le drawdown du portefeuille (et même à faire une performance du portefeuille maximum) alors que le robot R2D2SP restait dans une phase de drawdown où il n'a pas récupéré ses pertes du début de cette phase.

 

 

Cette remarque illustre une nouvelle fois tout l'intérêt de la diversification que nous avons mis en place avec les 3 robots et leurs répartitions en termes de capital alloué sur ce portefeuille type.

 

 

Vous pouvez retrouver ces informations de drawdown maximum atteint dans chaque mois et chaque année dans le tableau mensuel de performance en ligne et en direct en suivant le lien ci-dessous :

Statistique portefeuille Drawdown Maximum en Euros

 

 

 

4- Taux de réussite et ratio Gain moyen/Perte moyenne


Présentation générale :

Le couple en le "taux de réussite" d'une stratégie et le ratio R/R (Risque Reward = gain moyen / perte moyenne) est essentiel. On ne peut pas juger de la performance d'une stratégie en les dissociant, que ça soit un portefeuille action, indice ou forex, en trading manuel ou automatique.

 

Définitions:


- taux de réussite = nombre de trades gagnant / nombre de trades total


- ratio R/R = gain moyen des trades gagnants / perte moyenne des trades perdants

 

Le cas de notre portefeuille type Europe - Etats-Unis :

 

1- le taux de réussite :


Ci-dessous la capture d'écran de la statistique du taux de réussite pour notre portefeuille :

 

 

Notre taux de réussite a très bien monté en Mai et Juin pour atteindre des taux mensuels parmi les meilleurs, à plus de 40%.

 

2- le ratio RR - gain moyen sur perte moyenne :


Ci-dessous la capture d'écran de la statistique pour notre portefeuille :

 

 

Notre ratio annuel est classiquement entre 2,4 et 2,8. On peut constater que notre ratio gain moyen sur perte moyenne a fortement diminué depuis le mois d'Avril.

 

Conclusion :

 

La qualité de nos signaux s'est améliorée sur le deuxième trimestre puisque le taux de réussite a augmenté, ce qui signifie que la proportion de trade gagnant pour la même quantité de trade a augmenté par rapport au premier trimestre. Cependant, nous remarquons que le ratio RR a diminué, ce qui signifie que le gain moyen par trade que le marché nous a permis de gagner a diminué et/ou la perte moyenne par trade que le marché nous a fait perdre a augmenté.

 

 

Ces observations montre que nos robots ont été très bons d'un point de vue du timing d'entrée et sortie (taux de réussite bon) mais que le marché n'a pas offert beaucoup de potentiel, les mouvements n'étaient pas assez long et pas d'une ampleur suffisante pour réaliser de gros gains.

 

 

 

5- conclusions


Le deuxième trimestre de l'année 2018 a été bon pour nos robots traders. La cadence de l'accumulation des gains a fortement diminué à cause d'un marché qui n'avait plus beaucoup de potentiel pour du suivi de tendance pure comme nos robots traders le pratique.

 

 

La complémentarité de nos 3 robots sur les 3 marchés est parfaitement mise en exergue encore une fois, ce qui constitue une "assurance" pour conserver et exploiter les marchés dans leur globalité et réduire votre risque global sur votre capital.

 

 

L'équilibre de l'exposition de notre portefeuille type est très bon, cette répartition peut être utilisée comme base par chaque abonné pour reproduire cette performance sur son compte avec plus ou moins d'effet de levier.

 

 

Nous vous rappelons qu'il est possible de faire votre propre réglage en fonction de votre capital et de votre prise de risque (drawdown maximum), il suffit pour cela d'utiliser notre simulateur qui recalcule toutes les statistiques en fonction du réglage que vous renseignerez.


Il vous suffira alors de mettre en place nos 3 robots avec une mise correspond à votre simulation...

 

retour
Haut de page

Avertissement : Les CFDs et les robots de trading sur CFD sont des produits à effet de levier qui implique un niveau élevé de risque pour votre capital. Il est possible de perdre plus que votre investissement initial et le solde de votre compte. Vous ne devriez spéculer qu'avec de l’argent que vous pouvez perdre. Ce type d’investissement n’est pas adapté à tous les investisseurs, en conséquence, assurez vous de comprendre parfaitement les risques associés et si besoin, faites vous assister par un conseil indépendant avant d'initier des transactions. Les signaux de trading fournis par nos robots ne sont pas des conseils, vous devez vous faire assister par un conseil en investissement financier pour utiliser nos signaux ou nos automatismes. Les stratégies de trading sur CFD sont des codes informatiques qui permettent d'acheter et de vendre des produits financiers dérivées. R2D2trading n'intervient jamais auprès des clients sous forme de conseils d'utilisation. Les clients restent seuls juges de la pertinence des stratégies (dont le fonctionnement est publiée et explicité sur le site) et 100% libres d'activer ou d'interrompre la mise en oeuvre de ces stratégies sur leurs comptes. R2D2trading ne saurait être tenu responsable de pertes subies par le client en raison d'un problème technique en particulier lié à la connection internet, à nos serveurs ou aux EAs fournis.